Le monde du violon

Le monde du violon

Le violon est un instrument que la plupart d’entre nous considère comme très difficile à jouer, en tout cas, pas accessible à tous. Il y a du vrai dans cette croyance. Mais commençons par le commencement et essayons d’en savoir un peu plus sur cet instrument. Il appartient à la famille des cordes frottées et comporte 4 cordes pour le Sol, le Ré, le La et le Mi.

Si noble instrument…

Le musicien qui en joue utilise un archet pour produire du son à partir de ces cordes. Mais il est aussi possible qu’il pince les cordes pour que celles-ci produisent du son. Cette technique s’appelle le pizzicato. La fabrication du violon répond à des règles très précises et qui n’acceptent aucune fausse note. Il faut d’ailleurs dire que les spécialistes de la fabrication du violon, que l’on appelle luthiers, ne tiennent pas à divulguer le secret de leur art. Mais le violon, tel qu’on le connaît aujourd’hui est le fruit d’une évolution à travers les siècles. Des expériences et des traditions ont peu à peu donné la forme actuelle du violon moderne.

Quelques caractéristiques du violon

Le violon, tel que nous le connaissons aujourd’hui mesure 59 cm de long normalement. C’est c’est le violon standard. Mais il y a les violons dits de demis qui ne mesurent que 53 cm, tandis que les huitièmes sont longs de 44 cm seulement. Les plus petits sont longs de 37 cm, ce sont les seizièmes qui sont destinés aux enfants qui s’initient à cet instrument. Le standard est composé de 70 à 85 pièces qui sont assemblées par emboîtements et collages. C’est la seule méthode utilisée pour fabriquer un violon. Mais chaque pièce est faite à partir de matériaux précieux tels que l’épicéa et l’érable. Ces essences sont choisies en raison de leur qualité sonore et de leur esthétique. Pareillement, les éclisses, c’est-à-dire les côtés, et le manche sont fabriqués avec de l’érable aussi. Par contre, la touche est en ébène, comme d’autres accessoires (cordier, mentonnière, chevilles) qui peuvent être faits également avec d’autres essences telles que le buis, le palissandre et l’alisier etc. Un luthier peut construire un violon en 1 mois environ mais ce peut être plus ou moins, selon l’expérience et la dextérité du spécialiste et selon les particularités recherchées.

Lorsqu’il est monté

Une fois que le violon est monté, il faut nécessairement le recouvrir de vernis. Mais pas n’importe quel vernis. Il s’agit d’un mélange spécial fait avec de la résine, des pigments et de gomme. Même la façon de l’appliquer doit être minutieux et délicat étant donné que ce vernis doit juste protéger le bois et non aller trop en profondeur, au risque d’altérer la sonorité du violon. Il y a un autre élément essentiel au violon, c’est la sourdine qui sert à changer le timbre et la puissance sonore de l’instrument. On a le choix entre la sourdine qui feutre le son en douceur et celle qui réduit le son pour que le bruit ne soit pas dérangeant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.