D’où vient le cor des Alpes ?

D’où vient le cor des Alpes ?

Le cor des Alpes est aussi connu sous le nom d’aérophone. Il s’agit d’un instrument à vent disposant d’une colonne d’air. Ce n’est pas un instrument que l’on rencontre souvent. Dans ce dossier, nous allons remonter son histoire.

Le cor des Alpes : kesako ?

Le cor des Alpes appartient à la catégorie des instruments à vent et à la famille des cuivres. On l’a appelé ainsi, car il a été utilisé par les gardiens de troupeaux et les villageois dans les Alpes il y a des années. Ce long cor est apparu au XIVe siècle et on y avait recours pour communiquer en montagne. On entendait son bruit pour donner un signe, mais aussi pendant les cérémonies et les festivals.
Aujourd’hui, le cor des Alpes est utilisé par les musiciens en Suisse, en Autriche, en Allemagne, en France, en Pologne, en Ukraine et en Roumanie. Vous constaterez que dans chaque territoire, sa forme est légèrement différente, notamment au niveau de la longueur. Certains vont jusqu’à quatre mètres de long. Pour les modèles venant de la Suisse, on peut aussi voir un pavillon légèrement courbé vers le haut. Certains cors des Alpes sont aussi sous forme de trompettes et de S.

Toute une histoire sur son utilisation

Le cor des Alpes en trompe en bois a été utilisé par les habitants des régions montagneuses. Il permet d’envoyer un signalement jusqu’à des dizaines de kilomètres. Certains bergers y avaient aussi recours pour mener leurs troupeaux de vallée en vallée. C’est seulement depuis quelques siècles qu’il s’est transformé en instrument de musique. A cette époque, on le façonnait dans des jeunes sapins au pied incurvé, décortiqués, sciés en deux milieux. Aujourd’hui, la conception se fait dans des blocs de sapin qui est scié en deux et creusé à la gouge avant d’être sculpté pour avoir la forme désirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.